MultiSystem ou la clé USB de dépannage au poil (de barbe)

multisystem logoIl y a de cela plusieurs années, je m’étais employé à créer un CD (puis DVD) bootable, contenant les logiciels les plus utiles pour dépanner un PC. Des heures et des heures à écumer les sites de Bart Lagerweij et Séverin Terrier dans le but d’intégrer Live CD’s de Windows XP,  programmes et autres distributions GNU/Linux au sein d’une même galette. Expérience passionnante et instructive s’il en est, mais pour le moins pénible et consommatrice de temps lors des diverses mises à jour à inclure.

Ce processus fastidieux va être grandement facilité par l’arrivée des clé USB de taille conséquente et surtout par le MultiSystem (anciennement MultiBoot). Terminés donc, les DVD illisibles à force de transport et de gravures à répétition, oubliée la limite des 4,7 Gio sans évoquer les performances. Mais surtout, l’ajout des programmes se fait maintenant par un simple glisser/déposer.

Conventions :

  • prompt : # commande : exécuter la commande sous le compte root ou précédée de la commande « sudo »
  • prompt : $ commande : exécuter la commande sous le compte utilisateur
  • Attention aux césures dans les commandes

1. Installation

Maintenant que j’ai bien appâté le chaland, je peux traîtreusement signaler que MultiSystem n’est pas multi-système (fallait que je la fasse…), il n’est nativement disponible que sous GNU/Linux, et paf ! Heureusement, le (les ?) développeur propose une image VirtualBox qui permettra aux utilisateurs Windows et Mac de créer eux aussi une super clé USB pour dépanner leur Madame Michu favorite.

Toutes les infos concernant les différentes installations possibles sont disponibles ici.

Une fois n’est pas coutume, soyons sectaires et intéressons-nous maintenant à l’installation pour GNU/Linux Debian et dérivés.

– Éditer le fichier /etc/sources.list et ajouter le dépôt suivant :

– Ajouter la clé publique :

– Rafraîchir la liste des dépôts et installer MultiSystem :

La viande est dans le torchon !

2. Utilisation

A partir d’ici c’est du gâteau, il suffit de brancher la clé USB, de lancer le MultiSystem à partir du menu Applications > Accessoires et de lui indiquer la clé USB à utiliser (qui sera entièrement formatée).

Ensuite, il n’y a plus qu’à ajouter les ISO/IMG de votre choix dans la zone dédiée. La liste des logiciels compatibles est disponible ici mais rien n’empêche de faire vos propres tests et pourquoi pas contribuer à élargir cette liste.

Cerise sur le gâteau, il est possible de tester la clé dans une machine virtuelle Qemu ou VirtualBox directement via l’interface de MultiSystem (sous réserve qu’ils soient installés). Attention cependant, lors de ces tests certains logiciels peuvent ne pas marcher alors qu’ils seront parfaitement fonctionnels sur une machine physique.

Pour finir, voici la liste des logiciels actuellement sur ma clé, il y a évidemment des doublons entre ces différentes solutions mais au prix du Gio, pourquoi se priver ?

(Le fond d’écran personnalisé vient de chez 3dlounge.be)

MultiSystem, c’est simple, pratique, fonctionnel, GNU-GPLv3, mis à jour fréquemment  et c’est français Monsieur !

10 commentaires

  1. Bonjour !

    Puis-je vous demander comment vous avez réussi à faire marcher kon-boot (pas bien) ?
    Car je l’ai installé (jusque là tout va bien), je le lance, kon boot se charge en mémoire mais au lieu de booter sur le disque dur juste après, il boot sur la première entrée du menu grub multi system… Une idée pour le faire booter sur le disque dur ?

    1. Bonjour, j’ai effectivement constaté le problème mais je n’ai pas encore eu le temps de me pencher sur la question. Il me semble que Frafa, l’auteur de MultiSystem, recommande l’utilisation de la version disquette car la version ISO pose problème. Le mieux serait de lui demander de l’aide, il est très actif et accessible sur le topic Ubuntu-fr consacré à MultiSystem.

    1. Je l’avais presque oublié, je l’avais testé il y a de ça plusieurs années. Malheureusement pas disponible sous Linux, je vais quand même le retester, ça pourrait être une bonne alternative à MultiSystem qui lui n’est pas présent sous Windows.

      Merci pour le rappel !

    1. Je suis aussi passé à Easy2boot, même s'il est peu plus compliqué à installer.

      Pour le boulot, j'ai investi dans un IODD 2531 qui fait peu ou prou la même chose mais avec bien plus de capacité.

       

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *