Bénissez-moi, Saint Ignucius, parce que j'ai péché. Au contact de mes ex-collègues graphistes, j'ai pris l'habitude d'utiliser une tablette graphique à la place de ma souris. Plus précise, plus rapide, en un mot la meilleure… comme super Jaimie. Alors tout ça c'est bien beau mais pas besoin d'une super Intuos pour remplacer le mulot qui en veut à votre canal carpien. Mon choix s'est donc porté sur une Wacom Bamboo Pen & Touch.

Wacom Bamboo Pen Touch

Alors le "Touch" ça en jette un max pour épater la stagiaire de la compta mais au quotidien c'est tout moisi car le curseur peine à comprendre qui du stylet ou de ta main aura le dernier mot. Si tu te dis que le super menu Wacom que tu vois trainer depuis des années dans la fenêtre des paramètres va te sauver la mise, et bien tu te trompes lourdement : pas moyen de désactiver ce satané touch par ce biais !

Tous les paramètres

Après avoir un peu bourlinguer sur le net pour trouver une solution, je vous ai concocté une petite ligne de commande qui résout le problème à tous les coups :

Alors en gros, ça liste les périphériques Wacom, sélectionne la ligne contenant le terme "TOUCH" et isole le 7ème champs qui contient l'identifiant du matériel. Ensuite on lui demande de désactiver le Touch. Il faut savoir qu'il faut lancer cette commande précédée de sudo sinon ça ne marche pas. Ensuite libre à vous de la lancer au démarrage, de lui associer un alias, etc etc.

Hop hop hop c'est pas fini, vous avez bien vu que le titre était au pluriel. Passons donc maintenant à mon super mulot Razer DeathAdder Megatron Edition parce que d'une, les Decepticons sont bien plus stylay que les Autobots et de deux, une DeathAdder à 15 € ça ne se refuse pas !

Razer DeathAdder Megatron

Le soucis c'est que par défaut, on prend le capteur de 3500 dpi dans les dents. On a à peine le temps d'esquisser un mouvement qu'on a traversé la moitié de l'écran ; idéal pour le frag dans Team Fortress 2 mais assez inutile voire pénible pour un usage quotidien. On va donc régler tout ça à l'aide d'un petit script !

Un peu comme avec la tablette graphique, on isole la souris parmi les périphériques et on modifie les valeurs d'accéleration et de vitesse. Les valeurs 4 et 30 sont arbitraires, à vous de tester pour trouver le compromis qui vous convient.

Ensuite, il n'y a plus qu'à exécuter le script au démarrage de la session via les outil/méthode offerts par votre environnement de bureau.